• Chapitre 7

    Un silence effrayant était installé depuis ce mystérieux coup de fil. Personne ne voulut dire quoi que ce soit de peur faire du hors-sujet. Au bout de plusieurs minutes, Daisy se leva et sorti. Elle a avait besoin de prendre l'air. Elle s'éloigna à peine de son château que quelqu'un l'attrapa par derrière et lui banda les yeux. Elle tenta de se débattre mais il n'y avait pas qu'une seule personne qui cherchait à l'enlever: ils étaient facilement deux ou trois. Très vite, elle fut bâillonnée et ses mains liées. Une voix similaire à celle de l'inconnue qui avait appelée se fit entendre:

    -Parfait les garçons. Emmenons-là avant que quelqu'un nous voient.

    Les acolytes de l'inconnue s'exécutèrent et balancèrent Daisy dans un coffre qu'ils fermèrent. Ils posèrent le coffre dans une charrette et montèrent tous. Un coup de fouet se fit entendre, suivit d'un violent hennissement. Le cheval partit au car de tour et le coffre fut projeté à l'arrière de charrette, mais ne tombait pas.

    Plus tard, le cheval s'arrêta. Daisy ignorait où elle était mais sentie que le coffre ou on l'avait enfermée bougeait encore. Le coffre fut posé dans le sable et ouvert. Un de ses agresseurs retira le bandeau qui l'empêchait de voir. Daisy regarda ses kidnappeur, choquée. Il s'agissait de Mario, Luigi, Yoshi et d'elle-même. Mais ils semblaient tous les quatre étrangement différents. Leurs yeux étaient rempli de matière noire et leurs iris étaient rouge. D'ailleurs, Daisy n'était même pas sûre que c'était leur iris. L'étrange Mario commença à parler:

    -On en fait quoi?

    -On va la laissé ici, répondit l'étrange Daisy. Toutefois, comme nous sommes les dernières personnes qu'elle verra, autant qu'on se présente, dit-elle avant de se tourner vers sa victime. Je suis Daisy.exe. Sache que je t'es emmenée ici pour pouvoir me débarrasser de toi.

    Daisy écarquilla les yeux. Elle ne voulait mourir! Pas comme ça. En regardant les garçons qui l'avait emmené ici, elle pensa deviner leurs nom.

    -On peut pas la manger? demanda l'étrange Yoshi. J'ai faim moi!

    -Yoshi.exe! reprit l'étrange Mario.

    -Et toi, arrête de me considérer comme ton chien! cria Yoshi.exe.

    Il y en avait un seul qui n'avait rien dit: il s'agissait de l'étrange Luigi. Il se contentait de regarder, sans dire un mot. Daisy.exe frappa Yoshi.exe et le drôle de Mario.

    -Calmez-vous! dit-elle. Vous battrez plus tard!

    Elle se tourna à nouveau vers Daisy et regarda le soleil.

    -Combien de temps pourrez vous tenir ici sans boire, ni manger?

    Daisy regarda son sosie, choquée. Elle avait comprit que cette dernière allait l'abandonné ici, sans eau, ni nourriture. Son espérance de vie fut donc très réduite. Elle ne survivra que quelques heures, au maximum un jour. Daisy.exe esquissa un sourire laissant passé les rangées de crocs qui lui servaient de dents et parti suivi de ses alliés. C'était bon. Daisy était condamnée à mort certaine....


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :