• Chapitre 11

    La bande d'amis regarda E-beth. E-beth était assise, sans bouger, comme morte. Ils s'assirent sur les canapés, formant inconsciemment un cercle. Voyant que le groupe était attentif, la femme métallisée commença son récit: elle venait elle aussi du futur duquel Daisy.exe était arrivée avec ses amis. Sauf que elle l'avait bien avant. Daisy semblait vouloir connaître la suite et devint étrangement attentive. En la regardant, l'étrange invitée expliqua qu'elle avait 8 ans lors de son premier voyage dans le temps. Elle avait été reversée par un train alors qu'elle traversait les voies de chemin de fer dans une gare. A ces mots, Luigi pâlit soudainement. N'y prêtant pas attention, la version futuriste d'E-beth expliqua qu'elle avait été retrouvée par un homme qui avait remplacé la plupart de ses organes par des machines. La suite de l'histoire pouvait être devinée.

    Le silence remplit le château. L'histoire d'E-beth était invraisemblable, mais gardait une certaine logique. Personne n'osait dire quoi que ce soit ou bouger. Soudain, une alarme retenti. Pensant que c'est une alerte au feu, Luigi se mit à paniquer. Son frère tenta de le calmer en vain.

    -Pas de panique, dit Daisy. C'est une alerte aux intrus. Quelqu'un a dû s'introduire dans les jardins.

    Elle se leva et alla en direction des jardins. Sur le chemin, la princesse espérait que l'alarme ne s'était pas déclenché car un petit animal s'était glissé sous un grillage, comme c'était souvent le cas. Elle pénétra dans les jardins et les explora un peu avant de voir quelqu'un s'écrouler. En s'approchant, elle reconnu Luigi.exe. Elle décida de le transporter jusqu'à son château pour lui donner les premiers soins. E-beth sortit du château et vit Daisy vers quelqu'un. En s'approchant, elle cru reconnaître quelqu'un mais fit mine de rien.

    -Je peut t'aider? demanda-t-elle.

    Daisy la regarda et hocha la tête. E-beth souleva donc le blesser avec son bras métallique et l'emmena à l'intérieur. La princesse rousse resta dehors quelques secondes avant de se réfugier dans le château. Dans les fourrages, une lueur rouge jaillit.

    -Idiote.... dit une voix. Très chère soeur, je ne peut te permettre de te mettre entre Daisy et moi. Tu sais que son destin est scellé!


  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 14:51

    Coucou,

    Sympathique chapitre. : )

    2
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 15:03

    Merci^^ *commence à réfléchir pour la suite*

    3
    Samedi 25 Juillet 2015 à 11:25
    4
    Vendredi 14 Août 2015 à 10:40

    2 chapitres publié!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :